Comment bien sélectionner votre carte bancaire prépayée

Alors que les cartes prépayées ont connu leur apogée avant que des décrets visant à contrer le blanchiment d’argent ne soient mis en place, elles demeurent toujours très pratiques pour de nombreuses personnes. Comment opter pour la carte prépayée qui conviendra le mieux pour chaque situation ?

Choisir entre carte prépayée avec ou sans compte bancaire

Quelques cartes prépayées nécessitent l’ouverture d’un compte bancaire associé. Cela vous permet d’obtenir un RIB, un code BIC et un IBAN pour la :

A lire également : Faire appel à des services de nettoyage de vitres à Pornic

  • domiciliation de votre salaire
  • gestion de vos prélèvements

Les transactions effectuées avec votre carte bancaire prépayée sont indépendantes de celles de votre compte courant. Cela garantit que les fonds de la carte prépayée restent séparés de votre compte principal. Cette séparation présente un avantage considérable. 

Cependant, la plupart des organismes offrent des cartes prépayées sans nécessité de lier un compte bancaire. Un RIB vous sera fourni, mais uniquement pour recevoir les recharges que vous achèterez en liquide afin d’alimenter votre carte. Cette option est idéale pour ceux qui souhaitent préserver leur anonymat.

A découvrir également : Tout sur l’assurance responsabilité civile de l’architecte d’intérieur

Évaluez correctement les coûts d’une carte bleue prépayée

Certaines cartes prépayées sont gratuites à l’achat, mais elles sont assorties de frais supplémentaires. La plupart des établissements imposent même des frais annuels de gestion et d’utilisation. C’est pourquoi, il faut surveiller attentivement ces frais en fonction de votre utilisation de la carte prépayée. Ils sont susceptibles de changer. Consultez régulièrement le site officiel de l’émetteur de votre carte bancaire prépayée pour vous tenir informé des éventuelles modifications.

Gardez un œil sur les plafonds mensuels et les autres termes

Les modalités et les conditions varient en fonction de la politique commerciale et stratégique de chaque organisme. Pour certaines d’entre elles, il sera nécessaire d’envoyer des documents justificatifs afin de valider votre compte, alors que d’autres n’exigeront aucun document. En revanche, toutes les cartes bancaires prépayées ont des limites en termes d’utilisation et de montant maximum pouvant être crédité sur la carte.

En fonction des offres, une fois que ces limites sont atteintes, vous devrez attendre avant de pouvoir réutiliser votre carte. Vous pourriez également envisager l’acquisition d’une nouvelle. Faites donc une comparaison des différentes offres avant de souscrire. En effet, ce qui est moins coûteux ne signifie pas nécessairement que c’est la meilleure option pour vous.

Assurez-vous que votre carte prépayée convient à toutes vos opérations

Les cartes prépayées qui sont affiliées aux réseaux Visa ou Mastercard permettent une utilisation mondiale. Toutefois, leur efficacité dans les transactions bancaires courantes peut varier en fonction des conditions établies par chaque émetteur. Assurez-vous donc que votre carte prépayée comporte une piste magnétique. Cela est particulièrement important si vous prévoyez de l’utiliser dans des pays où les puces ne sont pas couramment acceptées. 

De plus, si vous envisagez d’utiliser votre carte prépayée pour des paiements en ligne, assurez-vous qu’elle prend en charge le système de sécurité 3D Secure. Ce système est largement utilisé par de nombreux sites de commerce électronique pour réduire les risques de fraude.

Certaines cartes prépayées proposent également l’option de générer un code PIN unique à chaque transaction. Celle-ci est fortement recommandée pour avoir une protection supplémentaire. En effet, en cas de fraude, seuls les fonds préchargés sur la carte seront accessibles.