Échelle à crinoline : définition et normes à respecter

Vous recherchez un dispositif fiable et sécurisé pour effectuer des travaux sur des zones ou des chantiers en hauteur ? La solution idéale serait d’opter pour une échelle à crinoline. Cet équipement garantit une montée et une descente sécurisée aux travailleurs, limitant ainsi les chutes en hauteur.

Toutefois, des normes strictes régissant la fabrication et l’installation des échelles à crinoline ont été mises en place pour renforcer sa fiabilité. Zoom sur l’échelle à crinoline et les normes qui la régissent.

A lire en complément : Sélectionnez la caisse enregistreuse parfaite pour votre commerce

Qu’est-ce qu’une échelle à crinoline ?

L’échelle à crinoline est un équipement sécurisé et permanent posé sur la verticale qui permet d’accéder à des zones surélevées. Que ce soit pour des toits, des terrasses ou toute autre plateforme placée en hauteur, des échelles à crinoline sur mesure sont disponibles. Elles sont conçues de manière personnalisée pour pouvoir s’adapter à tous vos projets.

De plus, l’échelle à crinoline est constituée d’arceaux composés de barreaux horizontaux et verticaux qui forment un tube métallique. Celui-ci sert de protection supplémentaire permettant d’anticiper toute chute.

Lire également : Pourquoi suivre une formation en science juridique ?

Pour assurer une résistance et une durabilité optimales contre les intempéries, l’échelle à crinoline est fabriquée en aluminium et en acier galvanisé. Aussi, elle peut être utilisée en extérieur comme en intérieur. L’idéal serait de contacter un professionnel des équipements de travail en hauteur pour obtenir des conseils d’expert pour toute installation d’échelle à crinoline.

Quelles sont les normes et réglementations de l’installation d’une échelle à crinoline ?

En France, l’échelle à crinoline est soumise à certaines normes établies par le Comité Européen de Normalisation (CEN). Celles-ci permettent de garantir la solidité du dispositif. En effet, on retrouve l’article 4 de la norme NF E 85‑016 qui concerne les dimensions de l’échelle à crinoline. D’abord, la hauteur entre deux échelons doit être constante et comprise entre 225 mm et 300 mm.

Quant à la largeur de l’échelle, elle doit être d’environ 400 mm et 600 mm entre deux montants. Ensuite, la distance verticale entre l’aire de départ et le premier échelon ne doit pas excéder l’espace entre deux échelons consécutifs. Le dernier échelon doit obligatoirement être constitué d’une marche palière située au même niveau que la plateforme d’arrivée.

D’autre part, la réglementation de l’échelle à crinoline impose également certaines règles de fabrication. Le premier arceau doit être en aluminium et placé entre 2,20 m et 3 m du sol. Aussi, le diamètre de la crinoline doit mesurer entre 650 mm et 800 mm. La hauteur entre les anneaux doit être de 1500 mm au maximum.

Enfin, la largeur entre les filants de crinoline ne doit pas dépasser 300 mm. Par ailleurs, l’échelle à crinoline doit être équipée de certains éléments de sécurité, dont un portillon d’entrée anti-intrusion doté d’une serrure sécurisée. Elle doit aussi être équipée d’une sortie avec palier antidérapant, des plinthes et un garde-corps pour une maintenance efficace.

De même, un portillon de sortie doit être installé en haut de l’échelle. Retenez que l’installation d’une échelle à crinoline est obligatoire pour tout accès vertical de plus de 3 m. Cependant, à partir de 20 m de hauteur, l’utilisation d’un autre moyen d’accès est nécessaire.

Pour finir, notez qu’une échelle à crinoline conforme aux normes en vigueur vous permet d’une part d’assurer la sécurité de vos employés. Et d’autre part, elle vous permet d’éviter des sanctions.