Comment reprendre une entreprise de pension pour chiens ?

Vous désirez reprendre une entreprise de pension canine et ignorez la procédure à adopter ? La mise en place et la réussite d’une société de cette envergure nécessitent de connaitre des informations précises et d’avoir certaines qualifications. Retrouvez dans cet article tous les éléments qu’il vous faut connaitre.

Pension canine : quel est le principe ?

Les pensions canines offrent des services de garde chiens, que ce soit pour une nuit, quelques jours où plusieurs semaines. Les animaux de compagnie sont placés au sein de box individuels qui offrent un espace couvert, de même qu’une niche où ils peuvent dormir. Les gérants se chargent d’entretenir ces chiens en les nourrissant, en suivant leur état de santé et en leur apportant les soins nécessaires. De fait, lorsqu’un chien est indisposé, il est immédiatement envoyé auprès d’un vétérinaire.

A lire aussi : InterShipper : économiser sur les frais de port e-commerce

En général, une pension canine est en mesure d’être visitée avant de faire une réservation. Cela permet aux propriétaires de chiens de contrôler les conditions dans lesquelles leurs chiens vont rester et déterminer si elles correspondent à leur attente.

Quelle formation faut-il pour reprendre une entreprise de pension canine ?

Est-ce possible d’ouvrir une pension canine sans avoir reçu de formation ? Il est évident que la réponse est négative puisqu’il s’agit d’une activité qui bénéficie d’une bonne réglementation afin de permettre aux chiens d’avoir un traitement à la mesure des attentes de leurs propriétaires. La formation pour l’ouverture d’une pension canine peut se faire avec l’une ou l’autre de ces certifications :

Lire également : L'apporteur d'affaires : un atout pour votre business

  • Une certification professionnelle : il peut s’agir d’un diplôme de vétérinaire, d’agriculteur, etc.
  • Une attestation délivrée par la DRAAF (Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt) : Cette attestation est fournie à la suite de l’une des formations suivantes : médecine canine, bonne pratique alimentaire, logement d’un canidé, analyse comportementale du chien, spécificité de la reproduction, etc.

Outre ces certifications de formation qui permettent d’ouvrir une pension canine, il est aussi important d’avoir l’ACACED (Attestation de connaissance pour les animaux de compagnie d’espèces domestiques). En effet, cette certification remplace depuis 2016, le certificat de capacité.

Faut-il un business plan avant d’entamer une entreprise de pensions pour chiens ?

Il faut d’entrée comprendre qu’absolument rien n’oblige à la création d’un business plan dans le cadre de l’ouverture d’une pension canine. Toutefois, il faut remarquer que pour ce type de projet, il est conseillé d’en avoir un. En effet, les sociétés qui mènent des activités qui impliquent de côtoyer des animaux tels que la ferme pédagogique, un refuge, une pension nécessitent un certain investissement. Or, pour amener un investisseur à épouser sa cause d’ouverture de pension canine, il est important de disposer d’un business plan. Ces avantages se mesurent sur plusieurs plans. Dans un premier temps, il faut remarquer qu’un business plan permet de déterminer le budget dans le cadre de l’ouverture d’une pension canine. On peut donc plus facilement chiffrer, avec une meilleure précision, tout ce qui a trait aux dépenses à envisager, de même qu’aux revenus. De plus, il est possible d’opérer le calcul de son besoin de financement externe. Ce dernier peut se faire à travers un prêt bancaire par exemple.

Dans un second temps, il faut noter que le business plan dans le cadre de l’ouverture d’une pension canine aide à mettre sur pied une étude de marché. De fait, on peut analyser plus aisément la concurrence, mais aussi étudier sa clientèle et mieux cerner ses attentes. En résumé, en dehors du fait que le business plan aide à prendre du recul sur son projet afin de mieux se préparer, il est aussi une aubaine pour mettre les chances de son côté afin d’avoir de meilleurs financements.

Quelles sont les étapes à suivre pour créer une entreprise de pension pour chien ?

Une fois l’une des certifications ci-dessus évoquées obtenues, il faut penser à trouver un local pour la pension canine. Après cette étape, il faut chercher à avoir un document délivré par la DSS (Direction des services sanitaires). Celui-ci indique la surface du local, de même que le nombre de chiens en mesure d’être accueillis. En outre, le local doit être proche d’un accès routier et éloigné de tout voisinage.