Préparation de commandes e-commerce : tout savoir sur le sujet !

Depuis peu, le marché du e-commerce en France se retrouve en pleine expansion. En effet, une étude a montré qu’en 2019, la vente à distance a généré plus de 100 milliards d’euros, d’où 11,6% de plus qu’en 2018. Actuellement, plus d’un Français sur deux réalise leurs achats sur internet. Cela, parce qu’en ne réalisant aucun déplacement, il est tout à fait possible de bénéficier d’un article de qualité. Cependant, même si recevoir un colis peut paraître anodin, le processus nécessaire avant la réception de ce dernier en temps voulu et en parfait état est important. De ce fait, peu de personnes savent que la préparation des commandes répond à un processus bien rodé. Dans cet article, vous pourrez découvrir ce qu’est ce procédé, leurs étapes et leurs méthodes.

Qu’est-ce que la préparation de commande ?

La préparation de commande, également appelée picking logistique, est une opération logistique qui consiste à prélever des produits dans un espace de stockage avant de les rassembler. Cela suite à un bon de commande, en prévision d’une expédition au client. On retrouve le plus souvent cette notion dans le secteur commercial (e-commerce, grande distribution, etc.) et industriel (pharmaceutique, automobile, etc.). En effet, ce sont surtout ces derniers qui disposent d’une activité de répartition et/ou de stockage. Généralement, cette opération est menée par un préparateur de commande. Pour disposer de plus d’informations sur le sujet, cliquez ici.

A lire également : Comment reprendre une entreprise de pension pour chiens ?

Les différentes étapes de la préparation de commande

La préparation de commande peut être réalisée à travers quatre étapes bien distinctes, dont le prélèvement, le tri, l’emballage et le contrôle. La première étape consiste à collecter les articles dans leur emplacement de stockage. Cela, en raison d’une commande, de la génération d’un ordre de préparation, ou d’un bon de préparation de commande. Le tri permet ensuite de les identifier et de les rassembler. Cette opération a pour objectif de reconstruire les commandes et organiser les colis. Par la suite, ces derniers seront emballés afin de faciliter les opérations de manutention et de transport. Finalement, il ne reste plus qu’à les contrôler avant de les expédier. Ce procédé s’agit le plus souvent du contrôle de poids et du scannage de l’étiquette.

Les méthodes populaires pour la préparation de commande

Sans aucun doute, il existe plusieurs méthodes pour faciliter la préparation des commandes. Parmi les plus populaires, voici quelques exemples :

A lire également : Commerce rentable : découvrez les secteurs les plus lucratifs en 2023

  • Le prélèvement par article : il s’agit de l’une des méthodes de préparation de commande les plus sollicitées. Cette méthode s’applique très bien dans les petits entrepôts. Cependant, elle reste moins efficace pour les plus grands entrepôts.
  • Le prélèvement par lot : pour cette méthode, une seule personne aura pour mission de préparer plusieurs commandes en même temps. L’objectif est de gagner du temps et être efficace en cas de commandes massives. On notera que le tri sera ensuite nécessaire.
  • Le prélèvement par zones : pour ce cas, les commandes seront organisées dans des lieux bien définis. Dans ces derniers, un ou plusieurs opérateurs seront responsables de leur préparation. Dans le cas d’articles de diverses origines, une fois qu’une zone est terminée, les travailleurs passent à la suivante.
  • Le prélèvement par système de commande combinée : ce type de méthode s’emploie plus particulièrement dans les entrepôts disposant de systèmes avancés.