Juridique

Quels sont les avantages d’une EURL ?

L’Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée en abrégé EURL est un type de société comprenant un seul associé. Il s’agit d’une forme privilégiée par les entrepreneurs, car elle procure de nombreux avantages. Zoom sur cet article pour en savoir davantage à ce sujet.

Une entité facile à créer

L’EURL peut être constituée ou mise en place rapidement, puisqu’elle ne nécessite qu’un seul associé. En optant pour cette forme juridique unipersonnelle, loin de vous le fameux pacte entre associés.

A lire aussi : Quelles sont les formalités juridiques et administratives à accomplir lors de la création d'une entreprise individuelle ?

Ensuite, pour la création d’une EURL, aucun capital minimum n’est imposé. Vous avez donc la possibilité de constituer votre entreprise unipersonnelle avec un capital de 1 € seulement !

Pour finir, le fonctionnement de l’EURL est entièrement régi par la loi, il est donc inutile de fixer vos propres règles de fonctionnement.

A lire aussi : Rupture de contrat de travail : les conditions

L’imposition favorable de l’EURL

Un autre point positif avec l’EURL, c’est sa fiscalité. C’est ainsi que seul le bénéfice réel après déduction des charges est imposé. Sont concernées ici des charges comme les achats et les dépenses nécessaires à la bonne marche de l’entreprise.

De plus, l’associé unique a le choix entre deux options concernant l’imposition de ses bénéfices.

  • L’impôt sur le revenu (IR) : pour l’EURL, c’est le régime d’imposition par défaut. Sans avoir besoin de faire une démarche particulière, les bénéfices nets de l’associé unique seront imposés à l’IR.
  • L’impôt sur les sociétés (IS) : dans ce cas, c’est l’entreprise et non l’associé unique qui est imposée selon les bénéfices réalisés.

La gestion simplifiée de l’EURL

La gestion d’une EURL est très simplifiée, car elle n’a qu’un décisionnaire : l’associé unique. De plus, les EURL dont l’associé unique est en charge de la gérance sont exemptées de la production d’un rapport de gestion. Mais à condition que l’entreprise respecte au moins deux des trois plafonds ci-après :

  • 50 employés salariés permanents
  • 8 millions d’euros de CA hors taxes
  • Un bilan total de 4 millions d’euros.

Une responsabilité limitée

C’est ce point qui séduit le plus. En effet, dans une EURL, la responsabilité de l’associé unique est limitée au montant de ses apports pour la création du capital social de l’entreprise.

Par conséquent, le patrimoine personnel de l’associé unique est protégé au cas où dans le cadre d’un litige, des tiers venaient à réclamer des sommes à l’entreprise.

Cela sous-entend que les biens personnels de l’associé et le capital social de l’EURL sont scindés, même si le capital de la société a été constitué par l’associé unique. Il faut juste que ce dernier évite de commettre un forfait grave, au risque de voir cette immunité levée et sa responsabilité en tant que personne physique engagée.