Chronopost point relais : comment devenir point relai ?

De nos jours, la stabilité financière est le but ultime de tous les travailleurs. Bien conscient que le salaire seul ne suffit pas, la recherche d’une activité secondaire est devenu la principale priorité. Si vous êtes à la recherche d’une activité secondaire qui vous permettra de réaliser des revenus, vous pouvez devenir point relais Chronopost. En plus d’être une stratégie pertinente pour diversifier vos revenus, cette activité représente un atout pour attirer davantage de trafic dans votre boutique. Bien évidemment ce second avantage est relatif au commerçant. Découvrez dans cet article la démarche à suivre pour devenir point relais Chronopost.

Quel processus pour devenir point relais Chronopost ?

Pour devenir relais colis, la démarche s’organise en deux grands volets à savoir : les démarches préalables et la mise en place du point relais. L’atteinte de ces objectifs vous conféra le statut de magasin partenaire.

A découvrir également : 1645 brut en net : comment convertir le brut en net ?

Démarches préalables

Concernant les démarches préalables, la première étape consiste à se rendre sur le site Pickup. Sur ce site, cliquez sur l’onglet « Devenir relais ». Vous aurez accès à un formulaire que vous devez remplir dûment. Au cas où votre localisation correspondrait aux besoins du réseau de relais colis, vous serez contacté par le Pickup service dans l’optique d’initier le partenariat. Toutefois, avant de débuter votre nouvelle activité, Pickup mettra à votre disposition une formation initiale durant jusqu’à 2 ans. Au cours de cette dernière, vous apprendrez tout sur la distribution du colis en point relais. Il s’agit entre autres du nombre de colis à votre charge, du service de livraison express, délais de livraison, etc.

La mise en place du point relais

La mise en place du point relais débute lorsque le partenariat est formalisé. Elle commence par l’intégration de votre adresse de livraison dans le réseau des points de retrait. Par conséquent, elle sera affichée lors des commandes passées en ligne. L’acheminement des colis vers votre entrepôt sera assuré par les transporteurs de Chronopost. Vos clients devront laisser leur signature et présenter une pièce d’identité pour récupérer leur colis. Pour mener à bien vos activités, Chronopost vous fournira les matériels nécessaires. Par exemple, la signalétique et le PDA pour gérer les livraisons et les remises de paquet. En outre, vous aurez accès à une hot-line. Elle vous permettra de répondre à vos questions. Il est important de notifier que vous recevez la visite d’un animateur Pickup tous les trois mois. L’objet de sa visite sera d’assurer le suivi de votre point relais et de réguler votre flux de colis en fonction de la disponibilité de votre espace de stockage.

A lire aussi : Comment bien gérer son épargne salariale ?

Comment s’organise la rémunération des magasins partenaires ?

La rémunération des magasins partenaire est de deux types. Il s’agit de la prise en charge des commandes et de la rémunération indirecte. La rémunération directe est de 0,35 euro par colis traité. Alors, si vous assurez la distribution ou la réception de 15 colis par jour, vous allez pouvoir générer un supplément de revenu d’environ 300 euros chaque mois. La rémunération indirecte n’est pas toujours quantifiable. Mais elle représente un potentiel de développement pour les commerces de proximité. À partir du retrait en magasin, vous attirez une nouvelle clientèle qui découvre votre point de vente lorsqu’elle vient chercher son colis. Par le biais de l’augmentation du trafic en magasin, vous multipliez les chances de développer le chiffre d’affaires de votre activité principale.

Qui est en mesure de devenir relais Chronopost ?

Depuis sa mise en place, le réseau Chronopost est toujours à la recherche de nouvelles partenaires afin d’offrir le mode de livraison répondant parfaitement au besoin de ses clients. Que vous soyez libraire, fleuriste, gérant de bar-tabac ou d’un magasin d’alimentation générale, il est ouvert à tout le monde. Mais avant de vous lancer, assurez-vous de mettre toutes les chances de votre côté. En effet, il faudra adapter vos horaires d’ouverture afin d’avoir un maximum de disponibilité pour le retrait des colis. Par exemple, prévoyez un créneau de livraison du lundi au samedi et durant certains jours fériés. Toutefois, vous devez disposer d’un espace de stockage adapté à un volume de colis que vous allez transiter par votre point de vente. Aussi, soyez sûr d’avoir un personnel important et disponible pour gérer votre activité de relais et votre activité principale.