Comment choisir le bon sel de déneigement pour votre zone climatique et votre type de sol ?

Pour sécuriser l’usage de vos parkings, trottoirs ou voies de circulation, vous devez vous servir du sel de déneigement. Ce dernier est efficace pour faire fondre la glace qui s’entasse sur la chaussée. Peuvent se servir du gel de déneigement non seulement les particuliers, mais également les entreprises. Le fait de l’appliquer permet de dégager une surface verglacée ou enneigée. Alors, comment choisir le bon sel de déneigement adapté à son sol et à sa zone climatique ?

À quoi sert le sel de déneigement ?

Pour déneiger votre chaussée, il vous faut du sel de déménagement. Le fait de vous en servir vous permet de prévenir les risques professionnels. En effet, il permet d’enlever la neige ou le verglas qui se forme sur les voies de circulation, les parkings et les trottoirs et ainsi de sécuriser l’utilisation de ces derniers. Ce produit est disponible sur internet, comme sur le site de Seton.

A lire en complément : La formation nécessaire pour devenir un géomètre topographe

Le fonctionnement du sel de déneigement est simple. Il maintient la température de l’eau au-dessus de 0 °C, ce qui ne permet pas à cette dernière de se transformer en glace. Le produit agit comme un perturbateur modifiant les propriétés de l’eau. Par conséquent, elle ne se solidifie pas. Si de la neige couvre déjà la surface, elle va se mettre à fondre au contact du produit.

L’application du sel de déneigement permet d’éviter les risques sur l’utilisation des voies de circulation, des parkings et des trottoirs. En l’appliquant, il n’y a aucun risque de perte de contrôle des voitures, des glissades, etc.

A lire également : Les clés pour comprendre l'importance de la responsabilité sociale des entreprises

Comment choisir le bon sel de déneigement pour sa zone climatique et son type de sol ?

Pour s’assurer de l’efficacité du sel de déneigement, il doit être choisi convenablement. Pour cela, il faut porter une attention particulière aux points suivants.

La composition du sel de déneigement

Un bon sel de déneigement est composé des éléments suivants :

  • Calcium: pouvant opérer dans des zones jusqu’à -30 °C ;
  • Chlorure de sodium: cet élément dispose d’une granulométrie élevée. Le Sodium sert à absorber l’humidité. Il reste efficace tant que la température ne descend pas en dessous de -6 °C ;
  • Magnésium, étant la source de chaleur permettant de déneiger et de maintenir l’eau à l’état liquide. Cet élément reste efficace jusqu’à -20 °C.

La densité du sel de déneigement

La densité du sel de déneigement va de 1.2 à 1.3g/m3. Le conditionnement du sel en dépend.

Le dosage

L’efficacité du sel de déneigement repose sur le nombre de sacs appliqué. Celui-ci est en fonction de la surface en m². Pour faciliter le dosage, certains sites internet mettent à votre disposition un outil spécifique. Celui-ci vous permet de calculer le nombre de sacs adapté selon le nombre de places dans votre parking ou encore la surface à couvrir en m².

Le conditionnement

Pour un transport facile, privilégiez un sac de 25kg. Ce contenant vous permet de transporter aisément le sel de déneigement sur toute la surface à traiter.

À quel moment appliquer le sel de déneigement ?

Outre sa composition et son dosage, d’autres facteurs déterminent l’efficacité du sel de déménagement. Il s’agit de la température. En effet, à partir de -10°C, le produit n’est plus en mesure de faire fondre la glace ou le verglas. D’où la nécessité de relever la température avant de l’utiliser.

Il est à préciser qu’il est tout à fait possible d’utiliser du sel de déneigement à titre préventif. Il est, par exemple, possible de saler préalablement la route pour empêcher la formation de glace et les chutes de neige.

Comment appliquer le sel de déneigement ?

Pour une action rapide en profondeur, il convient de déblayer préalablement la surface. En effet, le fait de n’appliquer le sel qu’en surface ne permet d’enlever que la neige superficielle. Pour le déblayage, munissez-vous de pelles à neige. Le but en est de dégager les endroits fortement enneigés.

Pensez à bien doser le sel de déneigement. Pour cela, basez-vous sur l’indication de 10 à 30g par m². Le salage se réalise en une fois, mais si vous trouvez que la couche de neige est épaisse, rien ne vous interdit de passer une deuxième fois. Lors du salage, répartissez uniformément le sel à travers la surface. Pour faciliter l’opération, vous pouvez miser sur un kit de déneigement qui comprend un épandeur. Celui-ci est disponible sur certains sites marchands.

Les différents types de sel de déneigement sur le marché : lequel choisir ?

Aujourd’hui, il existe plusieurs types de sel de déneigement sur le marché. Le choix du bon type est essentiel pour une utilisation efficace et sans dommages pour l’environnement. Le sel gemme, aussi connu sous le nom de chlorure de sodium, est la forme la plus couramment utilisée. Il peut être acheté en vrac ou en sacs dans les magasins spécialisés et les centres de jardinage.

Le chlorure de calcium, quant à lui, est plus cher mais agit mieux que le sel gemme par temps très froid grâce à son pouvoir exothermique élevé. Pensez à bien le manipuler lorsqu’on l’utilise, car sa température peut monter jusqu’à 60 °C, ce qui peut causer des brûlures.

Un autre type courant est le chlorure de magnésium. Il fonctionne bien à basse température tout en réduisant les risques d’endommager votre terrain ou votre propriété avoisinante. Contrairement au sel gemme traditionnel qui a tendance à s’agglomérer autour des bords et des coins étroits, il se disperse uniformément sur toute la surface traitée.

On trouve aussi le sel dit « écologique ». Celui-ci contient un mélange écologique spécifique comprenant souvent du chlorure de potassium ainsi que d’autres éléments moins nocifs pour l’environnement tels que du maïs moulu ou encore des huiles naturelles végétales.

Pensez à bien choisir le bon type de sel pour votre région et votre sol. Si vous ne savez pas quelle option convient le mieux à vos besoins, n’hésitez pas à demander conseil aux experts en la matière ou consultez un guide d’achat en ligne afin de faire le choix optimal.

Les alternatives écologiques au sel de déneigement : une option viable ?

Le sel de déneigement peut être très efficace, mais il a aussi des effets négatifs sur l’environnement. En plus d’endommager les plantations et la faune avoisinante, le sel traditionnel pollue les rivières et autres cours d’eau à long terme. C’est pourquoi les alternatives écologiques sont de plus en plus populaires.

Parmi ces options se trouvent les sables, qui peuvent fournir une bonne traction sur la neige et la glace tout en évitant les problèmes environnementaux associés au sel. Les sables sont souvent utilisés dans les zones où le gel n’est pas un problème constant ou lorsque l’on souhaite obtenir un effet abrasif pour améliorer la traction.

Il y a aussi la cendre. Bien qu’elle puisse offrir une certaine adhérence aux surfaces glacées, elle est plutôt réservée aux petits espaces tels que les trottoirs ou allées privées car elle peut facilement salir vos vêtements ainsi que votre maison si utilisée sans précautions.

On trouve aussi l’urée, un fertilisant couramment utilisé dans l’agriculture qui fond rapidement la glace tout en nourrissant votre sol avec de l’azote. L’utilisation d’un tel produit offre donc un double bénéfice pour vos plantations !

Veillez à bien lire et suivre toutes les instructions avant utilisation afin de réduire au minimum ses conséquences néfastes sur l’environnement lorsque vous devez choisir le bon produit pour votre région et votre terrain afin d’assurer une utilisation efficace du sel de déneigement tout en minimisant les dommages sur l’environnement. Restez conscient des effets négatifs potentiels du sel traditionnel sur la nature et n’hésitez pas à explorer les options plus écologiques disponibles pour vous aider à maintenir vos espaces extérieurs sans nuire à notre belle planète !