SNMP, surveillance des périphériques réseau : Quelques notions

Le « Simple Network Management Protocol » ou SNMP, comme l’indique son nom, est un ensemble standard de règles de communication. Pour faire simple, c’est un protocole au cœur du complexe matériel-logiciels. Il régit la manière dont le matériel et les réseaux communiquent. Que le matériel ait une marque de fabrique propre ou pas, il  utilise une méthode propre qui lui permet de demander des informations et de trouver les chemins vers les informations requises. 

Le principe de la surveillance SNMP 

De base, les protocoles comme le SNMP jouent un grand rôle dans le processus d’interrogation et de surveillance des logiciels et du réseau informatique. C’est le genre de protocole qui facilite l’identification des éléments présents sur un réseau et permettent de mesurer les performances des périphériques ou de détecter les éventuels problèmes. En outre, c’est l’outil le plus indiqué pour aider le gestionnaire ou administrateur de réseau à détecter l’état de son infrastructure réseau. Bien qu’il soit un outil ancien, il continue de prouver ses performations grâce à sa flexibilité et à son extensibilité. 

A découvrir également : Quel est le plafond pour un couple pour toucher la prime d'activité ?

Le rôle de l’agent et du gestionnaire SNMP

Le concept du protocole SNMP est beaucoup plus simple à saisir lorsqu’on s’intéresse aux bons éléments. En effet, il s’agit bien de l’agent et du gestionnaire SNMP. Dans un premier temps, l’agent est celui qui rassemble les informations concernant son périphérique, de les organiser et en même temps de répondre aux différentes demandes du gestionnaire. Il a également la capacité d’identifier les gestionnaires autorisés à accéder à ces informations. Le gestionnaire quant à lui joue le rôle d’intermédiaire et s’occupe de transmettre les informations sur ses périphériques.     

A lire en complément : Quel est le montant de l'Arce ?