Quels sont les différents types de contrat assurance-vie qui existent ?

Pour investir sur tous les instruments financiers disponibles, il faut opter pour la souscription d’une assurance-vie. Il s’agit d’un placement de long terme dont le choix doit être fait avec une stratégie bien définie avec des objectifs fixés après de longues réflexions. Découvrez dans les lignes à suivre les différents types de contrat assurance-vie qui existent.

Premier type de contrat : l’assurance-vie mono-support

Le premier type de contrat assurance vie est l’assurance-vie mono-support. Sur Hellomonnaie, vous pouvez en savoir plus sur ce critère et bien d’autres. Ce type de contrat propose à l’assuré un seul support de placement qui est le fonds euro. Notez que dans le cas d’un contrat assurance-vie mono-support, il n’existe aucune flexibilité. En effet, votre argent est placé sur un support de placement très sécurisé sans surprises.

A découvrir également : Fatigue après le travail : ces aliments à consommer pour booster votre énergie

Avec un contexte de marché de taux favorables, plusieurs assureurs tirent leur épingle du jeu avec ce contrat assurance-vie. Ainsi, ils arrivent à offrir des rendements bien plus satisfaisants que d’habitude. Aujourd’hui, les taux d’intérêt sont en baisse et il n’est plus vraiment possible de faire une différence significative sur un support monétaire.

Deuxième type de contrat : l’assurance-vie multi-support

L’assurance-vie multi-support est le type de contrat assurance-vie le plus prisé. En effet, ce contrat donne accès à l’assuré à un ou plusieurs fonds euros et même des unités de compte. Il propose des fonds actions, des ETF, des fonds euro pour un placement sans risque, des fonds ISR et des parts de SCPI. Le contrat assurance-vie multi-support répond aux différentes attentes de tous les investisseurs. 

Lire également : Comment les entreprises peuvent-elles s'adapter à la mondialisation ?

Troisième type de contrat : l’assurance-vie en unités de compte

Le troisième type de contrat d’assurance-vie est l’assurance en unités de compte. Contrairement à l’assurance-vie mono-support ou multi-support, ce type de contrat n’a pas forcément un fonds général pour accueillir les versements effectués par l’assuré. L’investisseur a la possibilité d’accéder à différents supports tels que des actions, des obligations et même des OPCVM pour diversifier son portefeuille.

Ce contrat présente toutefois un risque plus élevé que les deux autres types mentionnés précédemment car il est exposé aux fluctuations du marché financier. Pensez à bien vous informer avant de vous engager dans ce type de contrat car le rendement peut être largement supérieur sur une période donnée.

Tout comme avec l’assurance-vie multi-support, il existe plusieurs options disponibles dans ce type de contrat selon le profil financier de chacun. Les avantages liés à cette option incluent la possibilité de personnaliser ses choix en fonction de son profil ainsi qu’une plus grande flexibilité dans la gestion du portefeuille. Il est crucial d’être bien informé sur le fonctionnement des marchés financiers afin de réduire les risques liés aux investissements.

Quatrième type de contrat : l’assurance-vie en rente viagère

Le quatrième et dernier type de contrat d’assurance-vie est l’assurance en rente viagère. Contrairement aux contrats précédents, l’objectif ici est de garantir une source de revenus régulière pour le souscripteur pendant toute sa vie. Ce contrat convient particulièrement aux personnes âgées souhaitant assurer leur retraite ou encore transmettre un capital à leurs proches après leur décès.

Effectivement, le titulaire du contrat peut déterminer la durée des versements ainsi que les bénéficiaires qui recevront ces derniers après son décès. Il existe aussi plusieurs options liées à ce type de contrat telles que la réversion qui permet au conjoint survivant de récupérer tout ou partie de la rente.

L’avantage principal offert par ce type d’assurance est donc la sécurité financière sur une période prolongée sans avoir à se préoccuper des fluctuations du marché financier. Il y a aussi certains inconvénients car le souscripteur ne peut plus disposer librement des sommes investies dans le contrat et doit accepter les conditions fixées contractuellement en termes notamment de taux appliqués pour calculer les versements ultérieurs.

Vous devez choisir judicieusement les bénéficiaires désignés afin de choisir parmi ces différents types d’assurances-vie disponibles sur un marché très concurrentiel où chaque compagnie propose des spécificités propres à séduire les clients potentiels.